Les Herbes Folles

Une harde de doigts est venue hier pendant que je dormais
Elle est venue de partout juste pour m’ouvrir toutes les paupières
Elle m’a caressé un peu dans le sens des yeux pour m’amadouer
Les index pointaient vers ma bouche en riant car je n’arrivais pas à prononcer un mot
Les pouces attendaient comme ça en ne faisant rien d’autre que de se tendre un peu
Quant aux auriculaires ils me bouchaient les oreilles pour que je n’entende pas le cri des majeurs
Et puis tous ces doigts-là qui ornaient un anneau et bien trop prétentieux pour me dire leur nom

Mais ce qui m’a fait peur ce n’est pas du tout ça
C’est que parmi les doigts il y avait toutes mes mains
Qui enlevaient un par un tous les auriculaires
Et je me suis retrouvé
Avec des doigts plein les mains.

*
Maintenant, au lieu d’acheter un livre
Je l’écris moi-même
C’est plus facile quand on y pense
Au moins on sait ce qu’on veut lire

Mais je ne parle jamais de moi
Ça c’est bon pour les riches
Je veux dire ceux qui ont un grand intérieur
Avec plein d’idées sur eux et des choses du genre

Pour ma maison c’est pareil
J’ai tout fait moi-même
Des racines jusqu’à la tête
J’ai même fabriqué la pierre
Ça m’a pris des siècles mais il fallait le faire
Quand je parle de racines je me trompe
Je parle bien sûr de fondations
De quelque chose de bien solide
Qui ne bougera jamais plus

Pour mon bureau en bois c’est pareil
J’ai planté un arbre dans mon jardin
J’ai attendu des siècles pour qu’il soit bien dur
Mais maintenant qu’il est coupé et assemblé en bureau
Je suis fier d’avoir fait tout ça
Car c’est un meuble bien solide
Qui ne bougera jamais plus

Et maintenant, au lieu d’acheter un stylo
Je le fabrique moi-même
C’est plus facile quand on y pense
Au moins on sait ce qu’on veut en faire.

*
Tout d’un coup ce matin mes filles étaient si belles
C’était à n’y pas croire, à n’y plus rien comprendre
Non pas que d’habitude elles ne le sont pas
Mais là c’était trop Il y a des limites à tout

J’ai dû ouvrir la fenêtre pour respirer un peu
Et là je me rends compte qu’elle est magnifique
Un bois exceptionnel Vraiment époustouflant
D’un arbre d’au moins mille ans si ce n’est un peu plus

Je me suis servi un verre d’eau pour calmer mon émoi
Et quand j’ai vu le verre j’ai failli m’étrangler
Un verre de première main soufflé à la bouche
Par un homme sans doute qui est plus qu’un artiste

J’ai dû prendre une serviette pour essuyer ma bouche
Et les bras m’en tombèrent quand je vis ce chef d’œuvre
Ce n’était plus une serviette c’était de l’Art Total
Un résumé du monde en trois coups d’aiguille

Je la déposai sur la table et quand je vis celle-ci
Je ne peux pas vous dire l’émotion qui me prit
Je versai une larme de la voir si splendide
Mais toujours à quatre pattes pour pouvoir me servir
En essuyant la larme que j’avais fait tomber
Je me rendis compte d’un coup comme le carrelage était
Quelque chose de hors-norme qu’on ne devrait pas faire
Et je pris la décision de ne plus marcher dessus

Je sortis de la cuisine pour aller n’importe où
Une fois dans le couloir je fus bien perdu
Tout était si beau que c’en était impossible
J’arrivai même à marcher c’est pour vous dire un peu

Je suis resté comme ça dans le couloir sans jamais bouger
Quand celle qui m’accompagne est rentrée du travail
Je lui ai tout raconté sur les beautés du monde
Elle m’a prise dans ces bras puis m’a aidé à marcher
Un peu jusqu’au lit puis beaucoup allongé

Elle m’a parlé beaucoup de quelque chose de très simple
De je ne sais plus quoi Sa voix était trop belle
C’était quelque chose d’inhumain tellement profond et tout ça
Elle m’a tellement comblé que je me suis endormi.

Et le lendemain au réveil tout était si beau
Que celle qui m’accompagne est restée avec moi
Juste pour profiter de toutes ces choses incroyables
Et m’aider aussi à marcher comme il faut.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s