l’ample langue

l’ample langue
lave avale-poussière
s’étend vers l’un l’autre étant
comme ce soi ductile
rejoint l’autre l’un
ramasse-frère-lave.

Extrait des textes à paraitre dans le recueil collectif Charlibre, éditions Corps Puce.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s