…le vent

…le vent était tellement humain ce matin qu’il m’a ramené une maison toute entière avec plein de gens dedans et tout ça… ils m’ont dit que chez eux, le vent était tout pareil qu’ici… ils m’ont dit que certains en venaient à faire des fondations… « En venir à des extrémités pareilles, c’est quand même un monde ! » m’ont-ils dit… il faut un temps insensé pour que les fondations prennent forme et sèchent… eux, les gens que j’ai pris en plein corps, ne comptaient pas un seul ancêtre qui ait eu le temps de former les fondations avant le premier coup de vent… depuis des générations leurs maisons se trimballent d’un coin à l’autre du monde… il leur faudrait un temps calme, sans un souffle, pour que leur maisonnée ne décolle plus… il faudrait juste le temps que le vent inhumain prenne toute son ampleur… un vent simple, naturel, sans fondations, juste le souffle de la terre, celui qui ne cible pas, celui qui enrobe sans déflagration… juste un temps inhumain pour habiller les Hommes d’un vent de paix…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s