Tu as passé entre moi…

Tu as passé entre moi… en battant tes ailes dans mon nébuleux, tu as choisi ma posture… tu m’as laissé le loisir de ne plus choisir… le brouillard et les murs, tu m’as conduit à tout prendre… j’aperçois maintenant la moindre lumière qui luit dans tes ombres… et quand le jour éclate et que tu disparais, dans le nébuleux de tes ailes je bats ma posture pour apprendre à vivre… sous le soleil aveuglant, j’entends encore tes pennes déployées… et même cette fanfare du diurne ne me fera oublier que tu reviens chaque soir juste passer entre moi pour m’apprendre à te vivre…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s